Quelle formation pour devenir barman ?

Par défaut

Dans les petits établissements, les barmans peuvent encore exercer leur profession sans qu’ils aient suivi une formation. La plupart du temps, ce sont pour des contrats de types saisonniers ou de simples extras. Mais, pour pouvoir exercer en tant que vrai professionnel, il est indispensable d’être titulaire d’un diplôme approprié. D’ailleurs, il existe différentes sortes de formations et de diplômes pour accéder au métier de barman.

Les formations niveau CAP

Le CAP Services en brasserie-café est une formation qui s’effectue principalement en apprentissage. Il se prépare en deux ans et permet d’acquérir toutes les compétences nécessaires aux serveurs et aux garçons de café. Le CAP restaurant, quant à lui, se prépare en alternance. Il permet d’apprendre le métier de serveur, de garçon de café ainsi que de barman. Sinon, pour être polyvalent dans son domaine, on peut aussi s’inscrire à un CAP agent polyvalent de restauration.

Les formations de niveau Bac

Le Brevet Professionnel Barman prépare spécialement les étudiants au métier de barman. C’est un diplôme qui se prépare en alternance et sur une période de deux ans. Le métier de barman peut également être accessible avec un diplôme bac pro commercialisation et services en restauration ou encore un bac techno service et technologie de l’hôtellerie et de la restauration. Sinon, pour les personnes qui sont déjà titulaires d’un diplôme hôtelier, il est possible de souscrire à une mention complémentaire barman. C’est un diplôme qui se prépare en alternance, et pendant deux ans.

Les formations pour les non diplômés

Il est également possible de se former au métier de barman même si n’est pas un diplômé. En revanche, il est obligatoire d’avoir de l’expérience dans le domaine. C’est la condition requise pour l’obtention du diplôme de VAE (Validation des Acquis par Expérience).
Pour devenir barman, il ne faut pas aussi hésiter de souscrire à d’autres types de formations pour pouvoir évoluer dans le métier. Des formations linguistiques peuvent par exemple nous propulser dans le marché international. Des formations en gestion et comptabilité nous offrent la possibilité d’ouvrir un jour notre propre établissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *