Comment faire pour devenir responsable pédagogique équestre ?

Par défaut

Un responsable pédagogique est un personnel polyvalent. C’est une personne qui est en charge de l’équipe d’enseignants-animateurs au sein d’un centre équestre. Elle s’occupe également de la partie gestion des chevaux et doit être une experte dans le domaine de l’apprentissage.

La vie d’un responsable pédagogique équestre

Le quotidien de ce professionnel est quasiment bien rempli. Il se trouve à la tête de tous les enseignants-animateurs. C’est donc la personne qui est tenue de trouver les meilleures prestations à proposer aux bénéficiaires du centre équestre au sein duquel il travaille. Il décide, perfectionne et développe les offres en se basant sur les besoins de la clientèle. Mais ce n’est pas tout ! Outre le fait d’être le manager d’une équipe, il doit également s’occuper de diverses fonctions liées à la gestion d’entreprise. En fait, un responsable pédagogique équestre est u peu comme le bras droit du directeur. Il veille à la bonne qualité de l’entretien des équidés ainsi que de la structure. Il se charge de la vérification de la propreté du lieu. Il s’assure également à ce que chaque animal soit en bonne santé et vit dans les meilleures conditions de vie. Pour finir, c’est la personne qui se charge de la mise en place de la politique d’achat des équidés ainsi que de la gestion de l’élevage des nouveaux venus.

Les formations adéquates

Pour embrasser la carrière de responsable pédagogique équestre, l’obtention d’un Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport (ou BP JEPS) est requise. Celui-ci peut être remplacé par un certificat de qualification professionnelle qui convient aux fonctions d’enseignant-animateur de catégorie 2. À ce dernier s’ajoutent quelques années d’expérience. Sinon, un DEUST dans le domaine de l’économie et encadrement des activités équestres et de loisirs est recommandé pour pouvoir acquérir toutes les compétences nécessaires à la gestion d’un centre équestre. Celui-ci est accessible aux nouveaux bacheliers. Enfin, un responsable pédagogique équestre se doit d’avoir un excellent niveau en matière d’équitation. Il doit ainsi être titulaire du galop niveau 7.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *