Comment s’améliorer dans son travail ?

Par défaut

S’il y a une chose que vous craignez dans votre travail, c’est l’immobilisme. Pour ne pas tomber dans ce cauchemar, il vous est conseillé, entre autres, de vous améliorer sans cesse dans l’exercice de votre fonction. La question est de savoir comment procéder pour augmenter vos compétences ? Car en acquérant du savoir-faire, vous devenez plus performant et plus productif, plus réactif aussi. Voici 4 solutions à déployer conjointement ou au fur et à mesure pour être plus compétent au travail.

Se former régulièrement

La formation est fondamentale ! Elle vous permet de réviser ce que vous savez déjà, d’acquérir des connaissances supplémentaires (pratiques et théoriques), de découvrir de nouvelles façons de réaliser une tâche ou de résoudre un problème. C’est aussi durant les formations que vous apprenez l’existence de problématiques que vous ignoriez jusqu’alors : votre capacité d’anticipation augmente de ce fait. Vous êtes dans le milieu hospitalier ? Suivez une formation pour personnel hospitalier. Autrement dit, ciblez vos formations. Ne vous jetez pas sur tout ce que vous voyez ou tout ce qui semble vous intéresser. Ces formations doivent servir votre carrière professionnelle. Elles ne sont pas là pour assouvir votre curiosité intellectuelle.

S’informer et se documenter

Cette fois-ci, vous apprenez seul. Ce sont des connaissances complémentaires que vous recevez en vous documentant, en vous informant. Naturellement, il n’y a pas mieux que la lecture d’ouvrages spécialisés. Mais ne vous limitez pas à ces manuels. Plus vous lisez, plus vous aiguisez vos capacités intellectuelles : cela aura une répercussion positive sur vos performances au travail. En plus, vous élargissez votre culture générale et votre culture technique (celle liée à votre activité professionnelle). S’informer et se documenter ne signifie pas seulement lire. Tous les moyens et tous les supports d’information et de documentation doivent être exploités. Certaines personnes assimilent mieux en lisant, d’autres en regardant, d’autres en écoutant : à vous de définir la ou les méthodes qui vous conviennent le mieux.

Etre motivé, disponible et dynamique

Soyez volontaire au travail. Plus vous ferez de tâches, plus vous apprendrez. Plus vous acceptez que l’on vous confie un travail, plus vous en saurez davantage. Sans compter que cette attitude vous attirera la sympathie de vos supérieurs hiérarchiques. Dans le même temps, n’en faites pas trop : si vous sentez que vous n’aurez pas le temps de bien faire toutes les tâches qui vous sont confiées, vous vous devez de refuser. La raison est que vous ne rendrez pas le travail dans le temps imparti et vous risquerez en plus de faire des erreurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *