Métier d’artisan en isolation

Par défaut

L’artisanat du bâtiment regroupe un grand nombre de métiers, dont celui d’artisan en isolation. Avec les évolutions environnementales qui ont touché le secteur de la construction, la pose d’isolation est devenue aujourd’hui un métier à part entière. Les nouvelles exigences pour la construction et la rénovation des bâtiments ont entraîné le développement du métier d’artisan en isolation. On vous invite à découvrir ce métier dans cet article.

En quoi consiste ce métier ?

À l’heure où l’on prône la conservation de la planète et des ressources, diverses réglementations ont été mises en place afin de rendre les habitations plus performantes. Les règles de la RT Existant modifiées par l’arrêté du 22 mars 2017 entrent en vigueur dès le 1er janvier 2018. Ces règles concernent les seuils de performance énergétique à respecter par les logements. La RT Existant s’applique aux travaux de rénovation. Pour la construction, la RT 2012 exige que la consommation énergétique du bâtiment ne dépasse pas 50kWhep/m2.an. Afin de pouvoir garantir la performance énergétique d’une maison, l’artisan en isolation veille à optimiser l’isolation thermique des murs, des combles, du sol. Son métier consiste donc essentiellement à étudier un projet d’isolation et à mettre en place la meilleure solution à adopter. Le prix de l’isolation thermique d’une habitation dépend de la technique utilisée : isolation par l’intérieur, par l’extérieur ou intégrée. Les matériaux utilisés influeront également sur le prix de l’isolation : isolants minéraux ou isolants synthétiques. Le mieux est de faire un devis, sur des sites comme https://prix-de-pose.fr/isolation/.

Quelle formation pour accéder à ce métier ?

Avec un CAP/BEP en isolation, étanchéité, vous pouvez accéder au métier d’artisan en isolation. Si vous visez un poste d’encadrement, poursuivez vos études vers un diplôme de Bac Pro, ou de Brevet de Technicien. L’artisan en isolation travaille sur des chantiers. Le métier peut s’exercer en hauteur. Il doit alors être capable d’identifier les risques de son chantier. La rigueur, la logique et la minutie font partie intégrante des qualités requises pour l’exercice de ce métier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *