Ce personnel paramédical que l’on a tendance à oublier

Par défaut

Les patients se focalisent généralement sur le médecin, le chirurgien, le professeur, le spécialiste… Ils oublient qu’autour de ces experts gravitent moult professions. C’est grâce à ces dernières que par exemple, un médecin ou un dentiste ou un ophtalmologue peut se concentrer entièrement sur le diagnostique et le programme de traitement à prescrire. Parmi ces professionnels figurent les « paramédicaux ». L’Etat leur a consacré une liste de formations pour leur permettre de se spécialiser et de se perfectionner. Voici quelques-unes des formations disponibles en paramédical.

Un secteur qui offre d’admirables débouchés

Ce n’est pas avec du chômage que le paramédical accueille les professionnels fraîchement diplômés. Au contraire ! Ce secteur de la santé continue à embaucher et les recrutements vont bon train. Si le chômage est quasi-inexistant dans ce domaine, c’est pour plusieurs raisons. Notamment, la population française est en train de vieillir. Du coup, le nombre de patients augmente et le nombre de départs à la retraite des paramédicaux ne cesse de croitre. Par exemple, une formation paramédicale dans le secteur de l’optique est une porte ouverte à un emploi correctement rémunéré dès la fin des études et le diplôme en poche. Sachez, en outre, qu’en termes d’embauche, le secteur du paramédical promet un bel avenir aux infirmiers, mais également aux prothésistes ainsi qu’aux aides-soignants.

Un secteur qui se déploie en une vingtaine de spécialisations

Le paramédical englobe environ 20 métiers, dont l’opticien-lunetier (au féminin, on a opticienne-lunetière). L’ostéopathe, tout comme le chiropracteur sont également des paramédicaux. Il en est de même des kinésithérapeutes et des diététiciens ainsi que du secrétaire médical. La difficulté dans ces métiers est que ceux qui les pratiquent doivent non seulement avoir le sens du contact, mais en plus, ils doivent justifier d’une excellente technicité (en l’occurrence, pour certaines manipulations). On notera, par ailleurs, que l’écrasante majorité des professionnels du paramédical sont des femmes.

Conditions de travail

Très souvent, les paramédicaux travaillent pour le secteur public. Certains sont dans le privé et une petite poignée exerce dans l’associatif. Leur lieu de travail est également incroyablement diversifié ! Il y a ceux qui vont de domicile en domicile des patients et ceux qui sont présents dans les hôpitaux ainsi que les centres médicaux-sociaux. Vous rencontrez, en outre, des professionnels du paramédical dans des cabinets médicaux, au sein des laboratoires, en activité dans des maisons de retraite et employés dans des centres d’imagerie médicale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *