Comment surmonter la pression au travail ?

Par défaut

Avec la crise économique, les effectifs se réduisent dans presque les entreprises. La surcharge de travail peut vous faire paniquer à tout moment. Impossible de trouver du renfort que ce soit par le biais d’un stagiaire ou d’un nouveau recrutement. Vous devez tout gérer tout seul. Que faire pour ne crouler face au stress ?

Soyez méthodique dans votre travail

Le plus simple est de faire une liste de ce que vous devez accomplir sur une durée précise. Mais le plus important est d’être méthodique en automatisant vos tâches grâce à une grille d’analyse ou un logiciel. Priorisez vos tâches en commençant par celles qui apportent un résultat visible rapidement. Ne vous laissez pas vous distraire en mettant votre téléphone sur répondeur, en fermant votre boite Outlook et toutes autres messageries, en évitant toute distraction qui vous fait perdre du temps comme modérer un commentaire, regarder votre flux RSS entre deux tâches. Enfin, misez sur la mobilité en utilisation un PC portable, en établissant un agenda sur PDA.

Que faut-il faire et ne pas faire aujourd’hui ?

Vous avez toute une liste de tâches prévues pour la journée alors que normalement il vous faut quelques jours ou même quelques semaines pour les accomplir toutes. Faites une liste de ce que vous allez faire et ne pas faire pour la journée. Priorisez les tâches qui apportent le plus de résultats. Eliminez d’abord celles qui ne vous incombent pas vraiment, celles qui prennent trop de votre temps sans apporter de résultat immédiat. Ensuite, optimisez votre emploi du temps en laissant toujours une plage horaire pour les imprévus. Un imprévu peut vite faire monter le stress au travail.

Apprenez à dire NON souvent

Observez bien, parfois, ce ne sont pas vos tâches qui ont augmenté. Par gentillesse et serviabilité, vos collègues vous demandent de plus en plus de services, de coup de main. Sachez dire NON en expliquant à votre collègue que vous avez un to do liste bien rempli pour la journée ou la semaine et n’êtes pas disposé à lui apporter votre aide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *