Entretien d’embauche : ces gestes qui énervent les recruteurs

Par défaut

Durant un entretien d’embauche, le candidat est mis à nu. Certes, cette entrevue permet de connaître les compétences, les qualités et les limites du candidat. Mais, c’est aussi l’occasion pour les recruteurs de regarder son comportement. Ainsi, pour votre prochain entretien d’embauche, nous avons réuni ici les principaux gestes que les recruteurs n’aiment pas que le candidat fasse.

Un premier contact raté

Rien qu’au premier contact, le recruteur se fait déjà une idée sur le candidat. Une simple poignée de main donne une idée au recruteur et donne le ton à l’entretien. En effet, elle révèle le caractère du candidat. Si la poigne est molle, cela reflète la timidité et le manque d’assurance chez le candidat. Ce premier contact ne doit pas être trop appuyé ni collant pour ne pas énerver les recruteurs.

Les mains mal placées

Durant un entretien d’embauche, les recruteurs prêtent une attention particulière à ce que le candidat fait avec ses mains. Tout au long de l’entrevue, il faut éviter de les tortiller pas même une mèche de cheveux. Ces petits gestes comme jouer avec votre stylo, vous ronger les ongles montrent que vous êtes nerveux alors que les recruteurs recherchent un candidat qui a de l’assurance. Par ailleurs, il faut aussi éviter de croiser les bras. Un candidat avec les bras croisés est sur la défensive. Il se replie et se protège. Face aux recruteurs et à leurs questions, il n’est pas du tout ouvert. Or, un entretien d’embauche, c’est avant tout un échange. Le candidat doit également éviter de parler avec la main devant la bouche. Pour les recruteurs, soit le candidat est en train de mentir, soit il est en train de se défiler.

Le manque de contact visuel

Durant les entretiens d’embauche, les recruteurs ont besoin d’une confrontation de regard avec le candidat. En aucun cas, ce dernier ne doit éviter le regard de son interlocuteur. Regarder les fenêtres et les tables froisse votre interlocuteur. Certes, un regard fixe et insistant n’est pas non plus conseillé. Les recruteurs pourraient penser que vous le défiez. La solution c’est de les regarder avec sérieux et sourire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *