Les métiers du web : une belle promesse de carrière

Par défaut

En dépit de la crise, d’un contexte économique difficile, tous les secteurs d’activité ne connaissent pas une situation morose. Il y en a même qui résistent à la crise avec ardeur. C’est le cas du secteur du numérique. Le développement d’Internet a donné lieu, et continue de donner lieu, à l’apparition de nouveaux métiers qui en sont devenus les piliers. Leur importance croissante a amené le gouvernement à mettre en place des formations supérieures afin d’assurer les compétences de ceux qui les exercent ou qui s’y sont destinés.

Internet : un nid de formations et moult offres d’emploi

Les secteurs de l’informatique et d’Internet multiplient les embauches afin de pouvoir répondre rapidement aux besoins d’un marché bouillonnant et sans cesse exigeant : nouvelles applications, nouveaux logiciels, nouvelles modes en matière de design de sites, nouveaux appareils qui conduisent à la révision des sites web… Les évolutions technologiques, numériques et des modes de vie stimulent l’univers d’internet, débouchant sur une demande massive d’experts. Les niveaux de compétence exigés sont de plus en plus élevés, ce qui implique, pour les futurs postulants, de s’inscrire dans une école pour apprendre les métiers du web. Car qui dit évolution technologique, dit augmentation du niveau de complexité des métiers du web. Parmi les profils les plus recherchés figurent ceux qui suivent : développeur web, experts en développement d’applications pour Smartphone et tablette, webmaster, web-rédacteur, référenceurs, trafic manager et webdesigner.

Le webdesign est-il un métier d’avenir ?

Les métiers pour travailler dans le web sont quelque peu variés. Parmi cette liste assez restreinte figure le web design. Grosso modo, la profession consiste à créer l’allure d’un site internet, aussi bien au niveau visuel que sur le plan du confort de navigation. Pourquoi s’agit-il d’un métier d’avenir ? Tout simplement, parce que le nombre d’internautes et de mobinautes est en perpétuel croissance tout comme celui des sites internet. Avec le temps, les besoins en webdesigner s’intensifieront ! D’après les chiffres du CIA World Factbook, à la clôture de l’année 2016, il a été recensé 3,435 milliards d’internautes dans le Monde et ce nombre impressionnant continuera son ascension ! Pour dire tout simplement, le webdesign est une profession qui recrute ! Peut-être êtes-vous en train de considérer, d’envisager une reconversion professionnelle ? Voyez si vous avez les qualités et atouts (créativité, curiosité, réactivité…) pour devenir webdesigner, puis, formez-vous à cette profession. Vous travaillerez alors principalement en agence web. Vous avez également la possibilité d’opérer en freelance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *