Comment devenir négociateur immobilier ?

Par défaut

Le négociateur immobilier joue le rôle d’intermédiaire entre le propriétaire et ses acheteurs ou locataires lors d’une transaction de vente ou de location d’une résidence. Métier passionnant, il séduit de plus en plus de jeunes diplômés. Si vous souhaitez vous aussi devenir négociateur immobilier, voici quelques informations qui pourraient vous être utiles.

La formation

formation-expertPour devenir négociateur immobilier, il faut avant tout être bénéficiaire d’une formation interne en agence. Bien entendu, celle-ci doit être reconnue et conforme aux dispositions de la loi ALUR 2014. Sachez qu’il est aussi possible d’accéder à ce métier en suivant la formation négociateur immobilier du CNE. Ce dernier est le 1er réseau d’experts immobiliers de France.
Concernant le cursus universitaire, les formations en commerce se révèlent largement privilégiées. Malgré tout, il est possible d’accéder à ce poste grâce à un diplôme en droit, gestion ou sciences politiques. À noter cependant que le meilleur moyen de devenir négociateur immobilier consiste à obtenir un BTS Professions Immobilières. Ce dernier est accessible dans le cadre de la Validation des Acquis d’Expérience. Pour rappel, la VAE offre la possibilité à un diplômé détenteur d’un équivalent de 3 ans d’expérience à temps plein d’obtenir un BTS. Enfin, sachez que vous pouvez également tenter votre chance en préparant un Brevet Professionnel Professions Immobilières accessible avec un CAP ou un BEP + 2 à 5 ans d’expérience professionnelle.

Les conditions de travail

Le négociateur immobilier peut avoir deux statuts potentiels. Dans le premier cas, il travaille en tant que salarié et reçoit une rémunération fixe qui peut être accompagnée de prime. À noter cependant qu’il est aussi possible qu’il reçoive uniquement une avance sur commission mensuelle appelée « minimum garanti ». Dans le second cas, il obtient une commission lors de chaque transaction. Son statut se rapproche alors de celui d’un agent commercial. Il doit alors être inscrit au répertoire spécial des agents commerciaux et disposer d’un contrat d’agence pour exercer sa profession.

Ses qualités

Le négociateur immobilier doit avant tout avoir de bonnes bases en urbanisme et maîtriser le droit immobilier ainsi que la réglementation en vigueur. Pour réussir, il aura également besoin de développer un bon sens de la négociation et la communication. Enfin, il est vital qu’il possède un moyen de locomotion privé et qu’il parle au minimum une langue étrangère, comme l’anglais ou l’espagnol.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *